Responsabilité Sociétale des Entreprises

You are here: Home / Responsabilité Sociétale des Entreprises

Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) : notion et principes

La commission européenne défini la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) comme étant « la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elle exerce sur la société ». Pour l’entreprise, il s’agit de prendre en compte les préoccupations environnementale, sociale et éthique de son activité pour contribuer aux enjeux du Développement Durable. Il appartient ensuite à l’entreprise de les intégrer dans ses activités et stratégies, en collaboration avec ses parties prenantes. Cette notion de Responsabilité Sociétale des Entreprises émerge depuis les années 90 et représente une déclinaison du concept du Développement Durable pour une entreprise.

La notion de parties prenantes est inhérente au concept de Responsabilité Sociétale des Entreprises. La notion de parties prenantes comprend tous les acteurs internes et externes susceptibles d’impacter ou être impacté par le fonctionnement de l’entreprise (collaborateurs, clients, fournisseurs, partenaires, collectivités locales, syndicats…)

Le principe pour mettre en place une démarche RSE repose sur quelques étapes :

    • Faire un diagnostic complet sur les champs de la RSE (impacts sur l’environnement, changement climatique, consommation durable des ressources, formation et gestion des compétences des personnels, les conditions de travail, lutte contre les discriminations, prévention et gestion des risques, satisfaction des clients et consommateurs…)
    • Identifier et prendre en compte les attentes de ses parties prenantes
    • Se fixer des objectifs et construire sa politique Développement Durable
    • Mettre en place et déployer un programme d’actions pour modifier ses pratiques et rentrer dans une démarche de reporting et d’amélioration continue

Enjeux et atouts d’une démarche RSE

La pression des marchés, des partenaires, des clients, des fournisseurs, qui sont de plus en plus en quête d’entreprises responsables, les contraintes réglementaires et les problématiques environnementales et sociétales, ainsi que les personnels, qui souhaitent de plus en plus évoluer dans un environnement responsable, sont d’autant d’éléments qui poussent les entreprises à se mettre en démarche.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises, investisseurs et autres organismes, prennent en compte les démarches de RSE qui démontrent que l’entreprise améliore ses pratiques environnementales et sociales et influencent ainsi sa valeur immatérielle à moyen terme.

Selon une étude, 79% des entreprises disent intégrer des critères RSE dans leurs appels d’offres et contrats. 55% des entreprises disent avoir mis en place un programme d’audit des fournisseurs concernant la RSE, dans le but d’évaluer leur politique sociale et environnementale (Source : le 6ème baromètre achats responsables HEC Ecovadis 2013).

L’idée de collaborer et d’inclure ses parties prenantes dans la démarche de Responsabilité Sociétale de l’Entreprise est véritablement d’instaurer un dialogue avec elles pour identifier leurs attentes et les satisfaire au mieux. Ce n’est plus une contrainte mais un levier de création de valeur et de compétitivité. Cela permet à l’entreprise d’anticiper risques, opportunités, nouvelles tendances du marché et de se démarquer de ses concurrents en développant de nouveaux produits / services innovants et durables.